L’Église permet aux fidèles de s’associer à la messe par une intention particulière confiée au célébrant, à qui l’on a toujours reconnu la possibilité de joindre cette intention particulière à l’intention générale.

La messe peut être demandée par exemple pour une action de grâce pour des jeunes mariés, un baptême, un anniversaire, un défunt, un malade, une guérison ou encore pour une intention particulière qui peut ne pas être précisée dans un souci de discrétion.

La messe n’a pas de prix. Mais dès les origines, les fidèles ont voulu participer à l’Eucharistie par des offrandes. L’Assemblée des Évêques propose le montant des offrandes suivantes :

  • Pour une messe, l’offrande s’élève actuellement à 18 euros
  • Pour une neuvaine (célébration de 9 messes consécutives pendant 9 jours), l’offrande est de 168 euros